Anaïs' Misfits

Le blog anti-miso-boulot-dodo. Le récit de mes méfaits diurnes et/ou nocturnes. Blog d'humeur et de mauvaises humeurs.

mercredi 25 avril 2012

Quand on me dit que l'électorat féminin a cédé à la tentation lepéniste ...

De qui parle-t-on ? De celles qui se tapaient des boches ? De celles qui portent des mini-jupes ? De celles qui restent à la maison ? Non parce que pour moi l'association FN + femmes m'inspirait plus ça...

t_l_chargement

 « Une partie de l’électorat féminin a cédé à la tentation lepéniste » ai-je lu iciGnnnneuuuh, Eve a croqué la pomme, goulûment, avec envie, la pondeuse, jadis réfractaire aux idéologies racistes et anti-femmes de Papa Le Pen, a entendu et entonné le chant de Le Pen Junior  « présidente de parti, femme, mère de trois enfants »L’idéal politique de la femme – et on se demande à quel titre la femme serait pourvue de telles caractéristiques qu’il serait encore plus indigne pour elle d’accorder son vote à l’extrême droite –   se lézarde à  l’aulne de ce 1er  tour d’une élection qui n’a résolument rien de présidentiel, fendant l’idole tel une vergeture sur le ventre rebondi d’une future parturiente.

Selon un institut de sondage : 29% chez les femmes au foyer, même score chez les ouvrières, 24% chez les sans diplômes. Alors non je ne vais pas vous faire le sketch de « dans la vraie vie Marinette se balade avec des sacs à 15 Smic, ligaturerait bien quelques ovaires de chômeuses et n’est pas exactement Causette épluchant des patates, 100 patates ». Mais la chose me tenterait bien. Parce que Marine, elle, s’investit de leurs fardeaux quotidiens (ménagers, utérins, maritaux) étant elle-même très très prolétaire et très très analphabète.

images

Et puis émerge la propension de media à rejeter la faute sur les femmes, dont on estimait jadis qu’elles furent rempart et barrage naturel contre l’extrême droit au nom de leur sacro-sainte et si féminine humanité.  Si même nos femelles votent FN, on est mal barr’. Qu’on les tonde !

Seule consolation, les mamies françaises, elles ont fait de la résistance. Seuls 6% des femmes de plus de 65 ans auraient voté extrême droite. Une France pétainiste, ça ne s’oublie pas ?

Et puis sinon, pendant ce temps-là, c’est-à-dire pendant qu’un quart des femmes vote Le Pen, les féministes de gauche lancent un énième manifeste, cette fois-ci pour veauter … Hollande, paru dans… Libé. Car « les droits des femmes passent par la gauche ». Façon « LES féministes s'engagent », oui parce qu'Osez le féminisme c'est LE Féminisme, hégémonique et télégénique.

t_l_chargement__1_

Je répète, un quart des femmes vote FN. On voit donc bien l’impact très positif de ces structures satellites de partis - posture non assumée -, qui, vraiment, ne radicalisent ni ne politisent pas la sphère « féministe », pas plus qu’elles ne l’éloignent des réalités criantes d’une population féminine préférant se vouer à Marine plutôt qu'à leurs homologues qui leur veulent du bien.  Très efficace d’ainsi se politiser à des fins partisanes. Hey, mesdames de la droite extrême, osez le féminisme, le changement c’est maintenant !

Le droit des femmes passe par les femmes, les hommes, les femmes et les hommes. 

Share


© anaismisfits.canalblog.com | 2009-2011 | Tous droits réservés

Commentaires

Poster un commentaire