Anaïs' Misfits

Le blog anti-miso-boulot-dodo. Le récit de mes méfaits diurnes et/ou nocturnes. Blog d'humeur et de mauvaises humeurs.

vendredi 8 janvier 2010

Leçon de com d'Aubade, ou comment votre voisine se la joue perverse pour la Saint-Valentin !

En pleine opé facebookienne de "je te dis la couleur de ma culotte comme ça je lutte contre le cancer" (?!), je me suis penchée sur un coup media tout aussi de bon t(h)on.

Aubade1Pour évènementialiser sa prise de parole sur la St Valentin, Aubade a créé la cohue rue Montorgueil. Vous conviendrez qu’en lançant l’opé en décembre, c’est ce qui s’appelle être… précoce. Bref, pour célébrer ce passage obligé de tout bon plan de commerce qui se respecte, la marque des leçons de lingerie a pondu un remake de spectacles d’ombres chinoises à mi-chemin entre une cabine de peep show made in Pigalle et les vitrines dans des prostituées à Amsterdam.

En fait, Aubade souhaitait mettre en scène la « girl next door », évoquer le fantasme du voyeurisme à travers une mise en scène tout bien qu’est-ce qu’il fallait pour émoustiller les hormones masculines et la curiosité malsaine des passants. « Une jeune femme à la silhouette magnifique se livrait chaque soir sous leurs yeuxébahis à un spectacle sensuel et coquin derrière les voilages de sa fenêtre du premier étage, tour à tour se déshabillant, sortant de sa douche, enfilant sensuellement ses sous vêtements ou encore s'adonnant à un effeuillage pour son amoureux. », nous dit-on.

Aubade_3La vidéo ci-après illustre bien la surprise, puis très vite l’appétit de viande fraîche…. Après les filles du Crazy exhibées au Printemps Haussmann, voici une nouvelle illustration de ce féminisme post 69 qui consiste à nous faire croire qu’une femme libérée, c’est une femme à poils. Une opé qui buzze à mort en tirant à l'extrême sur le nerf de la pub et la ficelle du string : le Q, du Q, un Q.

J’aurais  bien aimé qu’on nous montre « le voisin d’en face ». Si, vous savez , qu’il enfile son slip kangourou, qu’il saute à pieds joints dans son « iogging », joue à la Playstation après une séance d’onanisme online sur son Mac Book.


Aubade_2La marque investit le net avec un site dédié à l’Art d’aimer « à la française » (pas celle qui consiste à considérer le déodorant comme alternative à la douche quotidienne hein). www.frenchartofloving.com se veut comme un site « internet expérentiel ». Moins racoleur, le site nous invite à trifouiller dans les tiroirs d’un chiffonnier gris. Au menu du site, des conseils de séduction, un portfolio des campagnes Aubade, un magnétophone qui nous apprend à parler d'amour avec l'accent « frenchy ». Et puis il y a le coaching strip tease. La panoplie de prostipute est complète ! En avant Paulette.


© anaismisfits.canalblog.com | 2009-2011 | Tous droits réservés
Posté par anaismisfits à 19:01 - +++ Laissez-moi vos commentaires +++ [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    belle com'

    On peut au moins leur reconnaitre le nez en matière de com', rien qu'à voir le nombre de vidéos sur youtube ou dailymotion, on voit qu'ils ont réussi un coup de pub qui ne coute pas grand chose.
    Bon la femme objet est l'image d'Aubade... soit; on apprécie ou pas...Commercialement je me dis que cela va peut etre pousser nos hommes à nous acheter enfin des trucs sympas... oui je sais on peut toujours réver.
    j'attends maintenant de voir le même procédé utilisé à d'autres fins dans un quartier pas très loin car pour sur que le buzz va créer des vocations.

    Très bonne année 2010 en tout cas.

    béné

    Posté par béné, samedi 9 janvier 2010 à 15:19
  • Merci pour le commentaire ! Le coup est réussi. Mais est-ce vraiment valorisant pour la marque? Evidemment tous ces messieurs trouvent cela de bon ton... J'aimerais bien que des fois on ne nous ramène pas à cette image. Bonne journée !

    Posté par Anaïs Misfits, lundi 11 janvier 2010 à 14:02
  • Quelle image ?

    Personnellement, l'image de la femme sexy ne me dérange pas car si j'achète de la lingerie c'est un peu le but pour moi et pour mon homme. Bien sur, ici c'est le côté exhib qui prédomine ( ou peut etre le côté voyeur, je ne sais plus trop bien ). Je pense que si Petit bateau avait eu cette démarche cela m'aurait choqué d'avantage.
    Concernant l'impact sur la marque, je pense que c'est une continuité, une ligne qu'ils suivent depuis le début ( pub avec une femme sans tête, juste un corps, multiplication des calendrier pour ces messieurs... ) et je pense que cela marche car les ventes sont très bonnes ( source management d'il y a quelques mois ).
    Mon seul regret est qu'in fine la fille se dévoile; je pense que le coup eut été encore meilleur si elle avait tout simplement changé de rideau sans qu'on la voie pour de vraie...
    Mais bon cela n'est que mon opinion et je te remercie d'accepter de l'entendre et éventuellement de la contredire.
    Bonne soirée

    béné

    Posté par béné, mercredi 13 janvier 2010 à 22:25
  • Je suis ravie de pouvoir échanger sur ces questions ! Je suis d'accord avec toi sur un point, je trouve dommage qu'au final la fille se soit dévoilée. Au plaisir de converser par blog interposé ! J'aime beaucoup les bijoux que tu crées ! Bonne journée, Anaïs

    Posté par Anaïs Misfits, jeudi 14 janvier 2010 à 12:30
  • Lingerie ?

    A propos de lingerie, voici ma sélection soldes à moi : http://www.fashion-in-the-city.com/index.php?post/18/01/2010/Lingerie-en-folie

    Posté par steph in city, mardi 19 janvier 2010 à 19:17
  • et la suite

    Bonjour Anaïs,

    sais-tu où en est Aubade dans sa com' ?
    Moi, avec les soldes, j'ai un peu pris du recul ( suis encore dedans pendant quelques jours au magasin ).
    J'apprécie aussi d'échanger sur ce sujet ou sur d'autres; c'est très agréable de trouver quelqu'un capable d'écouter même si elle est d'une autre opinion; aucune envie de convaincre mais seulement d'échanger les points de vue.

    à bientôt

    béné

    et merci pour les compliments ( se lancer dans une telle aventure n'est pas simple alors les encouragements sont toujours les bienvenus ).

    Posté par béné, samedi 6 février 2010 à 14:52

Poster un commentaire