Anaïs' Misfits

Le blog anti-miso-boulot-dodo. Le récit de mes méfaits diurnes et/ou nocturnes. Blog d'humeur et de mauvaises humeurs.

mercredi 20 octobre 2010

30 ans après, Michel Sardou chante « l’étrange drame d’Etre une femme »

Michel_il_est_col_re

Article daté du 02.08.10

C’est bien connu, c’est dans les vieux pots qu’on fait la confiture. Michel Sardou l’a bien compris. Et non content de nous avoir gratifié au gré de ses chansons et au gré des années de positions très borderline sur tout un tas de sujets, sur lesquels, c’est sûr, il est d’ailleurs totalement légitime, Michel, donc revient avec un remix haletant de son tube 80’s « Etre une femme ».

Ouais, mais Michel, quand il fait un remisque, c’est aussi dans les paroles. Et là Michel enfile son legging en peau de Zemmour. En fait, Michel, les femmes indépendantes – de celles qui, jouissent depuis 1979 du droit inconditionnel à disposer de leur corps, de celles qui se sont donné les moyens d’accéder à ce qui jadis était chasse gardée des hommes, de celles qui, bien qu’ayant un salaire 30% inférieur à leur collègues masculins, gèrent vie professionnelle et vie privée - , la femme active en bref, ça le fait grave baliser.

Les «femmes capitaine d’industrie » - et hop vas-y que dans le clip j’te montre une salopa fringuée comme une institutrice SM. Si la femme réussit, elle est triste et seule dans sa douche le soir. Et puis des fois, elle est triste d'avoir mis un rateau alors elle y repense, et elle soupire. Elle se maquille dans l'ascenseur, ça c'est bien le signe qu'elle triste! En gros Michel nous explique qu'on n'assume pas. Mais, histoire de montrer qu’il est quand-même pas si macho que ça, il parle de « la parité qui nous enfume ».

Réac, Michel l’est à souhait. C’tait mieux avant, bobonne qui s’occupe de monsieur, écarte les cuisses une fois la semaine, pond son chiard à intervalle régulier, et puis, la joue profil bas quand monsieur est colère.

Mesdames, accrochez-vous, car Michel il pense que :

« Depuis les années quatre-vingts
Les femmes sont des hommes à temps plein
Finies les revendications
C’qu’elles ont voulu maintenant elles l’ont

(sous-entendu, c’est bien ta faute si tu te fais marav’ta gueule et que t’es mère célibataire hein)

Ce sont toutes des femmes accomplies
Sans vraiment besoin d’un mari

(Ouais, Michel, les sex toys, il est pas trop pour)
Femmes capitaines de sociétés
Elles ont d’autres chats à fouetter

(…)

Question salaire ça n’va pas mieux
Celui d’un homme coupé en deux

(Elégante façon de rappeler qu’une femme ne restera que la moitié d’un homme)
On les enfume de parité
Mais qui promet l’égalité ? »

Sardou_Etre_une_femmeCher Michel, dans certains pays, être une femme est effectivement un drame. Pouvez-vous m’expliquer en quoi cette « chanson » en est un hommage ? « Etre une femme est une chanson pour danser, a-t-il déclaré, le malandrin, au Parisien. Je voulais faire un bilan de ces femmes des années 1980 qui sont devenues actives, mais n’ont peut-être pas autant gagné que cela ».

Sortie le 30 août de tout un album. On a hâte.

Allez, toi aussi, chante et danse avec Michel « Infâme. Ettttre infâaaaame ».

En bonus, "Vas y poupée"...l'interview filmée du Parisien. Classe / Pas Classe ?

http://videos.leparisien.fr/video/iLyROoafv-bl.html

Mise à jour du 20 octobre :

Est-ce devant la levée de boucliers suscitée par sa ressucée 2010 de son "Etre une femme" ? Michel Sardou répondra samedi soir sur France 2, dans "Sardou en questions" à 300 femmes et à Patrick Sabatier. Seront-elles castées soigneusement pour éviter tout dérapage ? Auront-elles voix au chapitre ? A suivre, 20h40 ce samedi 23 octobre...


© anaismisfits.canalblog.com | 2009-2011 | Tous droits réservés
Posté par anaismisfits à 13:53 - Anti-Miso - +++ Laissez-moi vos commentaires +++ [8] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    c'est dingue ce vieux grand-père qui s'entoure de jeunettes ayant l'âge d'être ses petites-filles ! Obscène.

    Posté par Euterpe, lundi 2 août 2010 à 15:50
  • Bonjour, pas dac avec Euterpe. Je ne vois pas ce qui est obscène. Faudrait pas non plus être plus réac que lui !
    Merci beaucoup Anaïs pour ce billet que j'ai lu grâce à ta visite sur mon blog. Je n'avais pas vu le mal, j'étais juste séduit par le son pas désagréable de cette chanson culte pour certains ... Je suis d'accord avec toi, c'est une chanson amère, aux paroles déplaisantes pour les femmes.

    Posté par Marcozeblog, mardi 3 août 2010 à 09:20
  • Tout à fait d'accord avec cet article!
    Ce vieux grincheux ringard change complètement cette chanson, et en change le message.

    Dans l'originale on retrouve 'ayant réussi l'amalgame de l'autorité et du charme' et là 'Femmes capitaines de sociétés elles ont d’autres chats à fouetter'

    Et surtout, je ne veux pas dire, mais les paroles sont vachement moins bien, moins de belles tournures, moins de belles rimes... le texte est vraiment fade!!

    Je reste sur Femmes des années 80, cette version, je lui lance des cailloux virtuels!

    Posté par Eygel, mardi 3 août 2010 à 12:30
  • Posté par bertfromsang, vendredi 13 août 2010 à 19:49
  • Choquée !

    Je viens de tomber sur ton article et cet horrible clip! Mais il n'a pas honte papi Sardou ! Nous sortir le bon vieux cliché de la femme moderne et malheureuse sans homme.
    Surtout que son clip il est vraiment moche !

    Posté par Sarah, vendredi 27 août 2010 à 17:53
  • Signe des temps...

    Enfin, ayant vécu mon adolescence et prime jeunesse ans les années 80, je puis vous dire que si cette chanson ressort aujourd'hui, cela ne me semble pas être par hasard, la condition des femmes étant en régression constante. D'ailleurs à l'époque où cette chanson était sortie elle avait provoqué une saine controverse, aujourd'hui il n'en est plus guère qui s'offusquent de ces paroles insultantes pour les femmes qui ont le culot de vouloir vivre leur vie de manière autonome. Allez, c'est le moment d'aller réécouter "La non-demande en mariage" de Brassens...

    Posté par Isabelle, samedi 28 août 2010 à 19:56
  • "il n'en est plus guère qui s'offusquent"

    mais si mais si, il y en a qui s'offusquent. plus que guère.

    mais l'action n'est plus dans la télévision.

    -
    "la condition des femmes étant en régression constante"

    oui, il s'agit d'avantage d'une régression dans les exigences, les moeurs que dans les lois pour l'heure, mais si on laisse faire, ça fera très mal.

    Posté par oomu, lundi 6 septembre 2010 à 13:56
  • amalgame voila un bien jolie mot que la majorité d'entre vous font sans complexes cette chanson n'est pour moi nullement discriminante fade ou je ne sait quoi encore elle n'est que le reflet de notre société actuelle .
    cette chanson a provoquer dans sa version originale une "saine polémique" cette polémique recommence aujourd'hui et oui serte le clicher de la femme d'affaire sans vie de famille c'est exagérer mai on ne fait ici que reprendre le cliché utilise pour l'homme (égalité ou non) dans cette version comme dans l ancienne on dénonce oui on nous parles des salaires, mai pas pour nous rappeler que nous somme inférieur mai pour nous montrer que l'on doit encore se battre après tout il fait une caricature pas si éloigner les femme se son battue mai aujourd'hui se combat parais fini (squel on voulut maintenant elles l'on???) mai du chemin reste a faire il s'affiche de jeunette rien dobsène il me rappelle juste que je devrai être fier de se que je suis et de lutter contre cette société de consommation qui pousse a voir la femme comme un bien de consommation un objet avant limage de la femme poussai a en choisir une qui reste a la maison et fonder une famille une qui pond son chiard a intervalle régulier comme il a été dis avant maintenant cette image ne parle plus de foyer d amour de famille mai d'un bout de viande que l on consomme et que l'on jette bref cette chanson nous montre aussi certain aspect de l'évolution de certaine femme qui en effet on des regret certes on accède a de meilleurs postes mai personnellement je n'est pas vue ma fille faire ses premier pas chose qui ne serai jamais arriver avant chose que je ne pourrai remplacer par quoi que se soi tout sa pour quoi par ce que mon travail m appelai et que j'ai préférer prendre une nounou en me disant que une journée se n'étais rien et bien si .
    et voila moi se que je vois dans cette chanson un bilan décevant et rétrograde et un encouragement a la lute
    allor arrêtons nous la cette chanson est moins bonne que l'ancienne on aime ou on aime pas mai au lieu de casser du sucre sur le dos de Sardou on devrai essayer d'en voir les point positif et d'en tirer un enseignement .
    ps: dsl pour mon orthographe je sui dyslexique ce commentaire est un calvaire a rédiger pour moi mai j'ai réagi car cela me tenais vraiment a coeur

    Posté par lilly, samedi 18 septembre 2010 à 01:40

Poster un commentaire