Anaïs' Misfits

Le blog anti-miso-boulot-dodo. Le récit de mes méfaits diurnes et/ou nocturnes. Blog d'humeur et de mauvaises humeurs.

mercredi 7 juillet 2010

La playlist de mon été 2010

La bande originale de mon été oscillera allègrement entre tous les styles. Mon carré magique se compose donc ainsi : 1/ Le dernier opus de Sia, "We are born" car  plus dansant que ses précédents. Moins folk et plus electro. 2/ La folk épurée, je la chope du côté de Diane Birch , quoi qu’un peu teintée de soul. 3/ Mon grand coup de cœur c’est Janelle Monae, totalement éclectique et juste parfaite quel que soit le registre. Ambitieux mais pas megalo. 4/ Détour par l’Afrique avec Aly... [Lire la suite]
Posté par anaismisfits à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 1 juillet 2010

The Dead Weather pulvérise le Bataclan

Une étuve ! Un chaudron qui bouillonne sous l’œil inquisiteur qui trône en fond de scène. Une silhouette longue et ébouriffée investit la scène avec une élégance féline à peine sensuelle. Je n’aime pas The Kills. Pas beaucoup plus Alison Mosshart A.K.A VV, que j’ai par ailleurs déjà pu voir en live sans être subjuguée. Hier soir je l'ai redécouverte. Plus incisive et moins lascive qu’avec son acolyte M. Kate Moss. Coiffé d’un chapeau à plumes Jack White s’installe à la batterie, blanche. Dès les premières notes on... [Lire la suite]
Posté par anaismisfits à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 24 mai 2010

"When you're strange", le docu qui ressuscite Jim Morrison

Oliver Stone nous avait conté l'ascension des Doors et de leur emblématique et christique chanteur Jim Morrison dans son biopic éponyme. Sacré, intouchable, incandescent. Le 9 juin, Tom DiCillo nous replonge dans les méandres mystiques de ce groupe de légende. Le documentaire "When you're strange" exhume des images méconnues de Jim. En guise de Léon Zitrone du rock'n'roll, on retrouve le non moins charismatique Johnny Depp, parfait commentateur de cette odyssée cosmique. En attendant la sortie, donc, bande annonce ! ... [Lire la suite]
Posté par anaismisfits à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 11 mai 2010

Lena Horne décède à 92 ans, "Stormy weather" morne ...

Lena Horne nous a quittés à 92 ans. Au Panthéon des divas du jazz - Ella la mama, Dinah la grassouillette, Billie la sylphide devenue livide - elle incarnait la beauté classique. Seule à la peau claire susceptible de plaire au public blanc. Comme ses collègues d’infortune, elle aussi a pris une revanche sur la vie. Enfant de la balle, abandonnée un temps dans une maison de passe, elle fut finalement élevée par ses grands parents, issus de la bourgeoisie noire de Brooklyn. Incroyablement féline,... [Lire la suite]
Posté par anaismisfits à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 16 avril 2010

Sia says "Clap your hands", moi je dis yeahhhh

Sia revient dans les bacs avec "Clap your hands". Une petite bombe pop qui fleure bon les beaux jours. Un titre qu'elle interprète sur scène depuis plusieurs mois. A ne pas louper à l'Olympia le 18 mai prochain. En écoute ici-même ! Enjoy ;-) Découvrez la playlist Sia - Clap your hands avec Sia Retrouvez tous mes coups de coeur live sur : http://anaismisfits.canalblog.com/archives/coup_de_coeurs_live/index.html
Posté par anaismisfits à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 12 avril 2010

André Manoukian est « So in Love »

Pile poil à l’avant-veille du premier prime de la Nouvelle Star, André Manoukian dévoile « So in Love », son nouvel album, pour ainsi dire le 300 millionième disque de reprises de standards de jazz. Si l’on peut regretter le caractère insipide et incolore de certaines interprétations – les minauderies incessantes de China Moses – aucun doute sur le prodigieux swing du piquant Benjamin Siksou ("I fall in love too easily"). André a décidément fait son marché à la New Star Academy, puisque Camelia Jordana y interprète le « What... [Lire la suite]
Posté par anaismisfits à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 8 avril 2010

Aly Keita, à fond le balafon !

Partenaire de jeu du pianiste cubain Omar Sosa, de Rhoda Scott, de Paco Séry ou encore de Trilok Gurtu et de Paolo Fresu ou encore de Joe Zawinul, Aly Keita est un voyageur. Son premier album studio « Akwaba Iniséné » n’est rien de moins qu’une pépite. Depuis Berlin, sa ville d’adoption, l’ivoirien distille un afro beat teinté de cuivres, chauds chauds chauds, qui respirent l'Afrique. Il s'ouvre sur ma chanson préférée, « Hommage », empreinte de nostalgie, d’espoir et de mélancolie. Dobet Gnahoré, la voix féminine de l’album... [Lire la suite]
Posté par anaismisfits à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 5 février 2010

Kings of Leon, nouvel opus à l’automne 2010

Les Kings of Leon de retour dans les bacs à l’automne. Ils ont lâché le morceau lors des Grammy Awards durant lesquels il se sont vu récompensés de 3 awards : « Best Rock Performance by a Duo or Group With Vocals » and « Best Rock Song », et celui du « Record of the Year ». « It will be out around late this year, September or October » a déclaré Jared Followill, le bassiste, pas très en forme ce soir-là point de vue photo call (cf. photo).
Posté par anaismisfits à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
lundi 1 février 2010

Corinne Bailey Rae - The Sea

Corinne Bailey Rae nous revient. De loin. Et veuve. Son deuxième opus est clairement empreint d’une douce nostalgie. Il s’ouvre sur un premier morceau au titre évocateur «  Are you here ». Nous avons quitté l’onirisme et les papillons de son précédent opus éponyme. Sa voix conserve néanmoins le grain originel de femme-enfant que j’avais tant aimé. Au final, la franco-britannique nous dévoile un album plus rythmé, de belles mélodies, des textes saillants. De la bonne pop rythmée qui flirte avec des ballades aux sonorités... [Lire la suite]
Posté par anaismisfits à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mardi 26 janvier 2010

L'Evangile selon Sainte Liz Mc Comb

Elle chante l’évangile [le gospel, hein, pas "Jésus revient bla bla"] comme une rock star ou une diva de la soul : incandescente et habitée. Plus sauvage que Mahalia Jackson, cette femme a le diable au corps. Assister à un de ses concerts, c’est entrer en catharsis. Une décharge d’émotions, une purification de l’âme. Pour faire court, j’ai tout simplement fondu en larmes pendant tout le concert. Ses détracteurs, jazzeux sexagénères et artistes ratés pour la plupart, la qualifient de "brailleuse". A moi, elle me... [Lire la suite]
Posté par anaismisfits à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Retour