Anaïs' Misfits

Le blog anti-miso-boulot-dodo. Le récit de mes méfaits diurnes et/ou nocturnes. Blog d'humeur et de mauvaises humeurs.

jeudi 9 août 2012

L’émoi suscité par « Harcèlement de Rue » relève-t-il du racisme ?

harcelement_de_rueJe sors de ma torpeur estivale interrompue depuis quelques jours par le « buzz » visant à révéler à la face du monde combien notre monde est vil et vache à l’endroit de nous autres pondeuses, les fâmes. Sursaut raciste ou vraie démonstration d’un profond malaise, la vidéo de Sophie Peeters pointe du doigt un malaise latent et tabou.

Discussions entre collègues, avec des amies, toutes avouent avoir été chahutées, insultées, bousculées pour ne pas avoir répondu, baissé le yeux,  ou pour avoir osé répondre, le regard haut et défiant les s**** c****ards de m**** qui les avaient qualifiées de sal***, sale p***, sale chienne.

 « Elle l’a bien cherché » ? C’est en tout cas ce qu’a déclaré sur Youtube le groupuscule Sharia4Belgium (façon on a ressuscité Oussama) , de charmants humanistes quoi, dont le porte-parole déclarait il y a quelques jours que cette Sophie Peeters « se promène à moitié nue et a le visage peint comme un clown », « est une prostituée bon marché » (oui, parce que dans la sharia les putes de luxe ça se respecte) ou encore « C'est entièrement de sa faute si elle a été agressée verbalement et si elle a été harcelée ». Voilà, voilà.  

Lorsque je me suis interrogée sur la très controversée « Journée de la Jupe », je me suis souvent entendu dire que de telles initiatives contribuaient à stigmatiser « le jeune arabo-musulman ». J’ai toujours énormément de mal avec la pensée multi-culturaliste qui consiste à ménager un certain état de fait, sous couvert d’un pacte de non-agression tacite d’un électorat précieux. Du courage, Monsieur Hollande, du courage! Le rôle de la République, laïque, n’est-il pas de garantir à toute à chacune la liberté de pouvoir se mouvoir et se vêtir conformément aux libertés individuelles ? (Et merci, lectrices et lecteurs, de faire fi de toute arrière pensée du type tu fais le jeu des racistes en disant cela, parce que c'est précisément l'argument de ceux qui voient tout et ne font rien)

Bon et puis, j’ai ri (jaune) en lisant les commentaires d’hommes « surpris » sur les réseaux sociaux. On a beaucoup glosé sur les "témoignages des femmes sur Twitter". Mais ceux de jeunes (et moins jeunes) cadres dynamiques pointant le caractère abusif et choquant des images furent tout aussi révélateurs. Oui mais c’est à Bruxelles. Oui mais c’est dans un quartier maghrébin. C’est eux, c’est pas nous. On a tôt fait de pointer l’autre en se dédouanant. Or le phénomène n’est en rien circonscrit à une communauté, une religion, une culture !

Car la robe, jugée indécente, de Sophie Peeters, en rappelle une autre, celle de Cécile Duflot. Il n’est point besoin d’arpenter les quartiers que certains media ont qualifié de « populaires » pour se voir attribuer quelque quolibet salace. Et ces messieurs de justifier leur attitude ou celle de leurs voisins de perchoirs. Et cela tout en ayant voté une loi contre le harcèlement sexuel?!! Fais ce que je te dis mais ne fais pas ce que je fais. Un joli chapelet de petites perles miso à peine voilées.


A l'Assemblée : machisme et mauvaise foi par LeNouvelObservateur

Le fameux regard phallique a désormais pris langue, dans un climat de machisme décomplexé, partant du principe qu’insulter une femme – quelle que soit la nature de l’injure – était finalement débonnaire, jeu de séduction, partie intégrante des rôles attribués à chaque genre.

Share


© anaismisfits.canalblog.com | 2009-2011 | Tous droits réservés

Commentaires

    bien sur que ce comportement relève d'un racisme aigu,il s'avère urgent de soigner ces mentalités.

    Posté par jardinrieégalité, mardi 14 août 2012 à 13:46
  • Féminicide symbolique & physique

    Il n'y a que le "racisme sexiste" et ses féminicides qui ne soient pas réprimés inexorablement. Pourtant le plus à fleur de peau et pas moins nauséabond !
    http://susaufeminicides.blogspot.fr

    Posté par courroux, lundi 1 octobre 2012 à 02:36

Poster un commentaire