Anaïs' Misfits

Le blog anti-miso-boulot-dodo. Le récit de mes méfaits diurnes et/ou nocturnes. Blog d'humeur et de mauvaises humeurs.

mercredi 14 mars 2012

Leroy Merlin, Monsieur c’est le bricolage, madame c’est les gosses

Pas véritablement sexiste, énervant.

Leroy Merlin revient en télé avec une nouvelle série noirede publicités à faire se pâmer la ménagère. Le fil rouge de la campagne : les envies. « Et vos envie prennent vie » , vi vi vi.

Alors il y a « L’envie de vivre dehors ». Soit dit en passant, Messieurs Leroy et Merlin, sachez qu’à l’approche de la fin de la trêve hivernale force est de constater que de nombreux français pourront très prochainement vivre dehors.  Monsieur, lui, jardine, installe des brise-vue, une pergola. Et Simone s’occupe des gosses, parce que « c’est plutôt ma femme qui s’y connaît en petits enfants »

Et puis « L’envie de tout changer », même de femme. Quand la nouvelle madame de monsieur son mâri bricole c’est uniquement pour la déco, les rideaux, les étagères à repeindre, mais genre toute la sainte journée. Douce et aimante, la housewife n’a de desperate que ses goûts déplorables en décoration, et hop vas-y que j’te mets du papier vert pisseux au mur et de l’orange criard sur un secrétaire, youhou. Aussi, quand son mâri rentre à la maison dans son costume de commercial  de chez Peugeot et crie « waaah », elle sourit béatement et frétille comme une anguille. Digne d’un manuel de séduction à l’attention des ménagères. La chute : l’ado du mâri qui, tout en se plaignant de sa belle doche deux secondes avant, va au final la mater sous la douche et nourrir quelque complexe oedipien dans l’intimité de sa garçonnière tapissée de moquette murale par belle-maman rêver à quelque relation incestueuse.

1 2 

3 4

Ou encore « L’envie de partager toutes vos envies », spot pseudo gay-friendly dans lequel un homosexuel s’amourache de sur son meilleur pote qu’il pense gay mais qui, lui, zyeute la petite copine du dit meilleur pote façon les feux de l’amour.

Outre leurs codes incroyablement passéistes, Leroy Merlin habille nos petits écrans de spots dont j’avoue ne pas comprendre le message. Un parti-pris à l’opposé d’un Castorama qui répète à longueur de coupure pub et sur l’air de « Où sont les femmes » que c’est « castoche » y compris et surtout pour nous autre bricoleuses et pas que du dimanche.

Mise à jour du 15 mars :  

L'agence RP de Leroy Merlin (son service de presse) a souhaité apporter certaines précisions suite à la publication de mon billet . Il me semblait pertinent et juste - on va pas jouer les comités de censure - de les porter à la connaissance des lecteurs du blog.

Bonjour,
Je suis l'attachée de presse de Leroy Merlin, nous médiatisons la nouvelle campagne de communication et avons lu avec attention votre billet. L'enseigne Leroy Merlin respecte bien sûr votre opinion, mais est désolée que vous la pensiez "macho", ce n'est pas du tout dans ses valeurs. Avez vous vu l'autre spot de cette campagne mettant en scène 2 amis bricoleurs ? Il est actuellement relayé par la communauté homo, amusée par cette publicité perçue comme "gay friendly" : http://tv.yagg.com/2012/03/14/intrigue-gay-dans-la-nouvelle-pub-de-leroy-merlin/ 
Bref, si Leroy Merlin véhicule des clichés selon vous, ce n'est pas du tout voulu, bien au contraire !
Autre précision importante : la publicité que vous placez à la fin de votre billet n'est pas anglaise mais a été réalisée par une agence brésilienne, c'est une création "libre" des créatifs de l'agence, elle ne répond pas à un brief et n'est jamais sortie.
Au plaisir d'échanger avec vous, bien cordialement,
A.B
Service de presse Leroy Merlin

En réponse, je signale que j'ai ôté la publicité brésilienne et non anglaise comme cela était indiqué. Les toutes premières lignes "Pas véritablement sexiste, énervant" semblaient pourtant être claires sur le regard que je pouvais porter sur la campagne... Si les consommateurs doivent avoir de l'humour et de la distance vis-à-vis des publicités qui leur sont soumises, l'inverse semble moins réciproque s'agissant des annonceurs vis-à-vis des petites et humbles critiques émises à l'égard de leurs "créations". A vrai dire je souligne davantage le caractère incongru des spots. Enfin, question de point de vue. Merci au service de presse pour  ces précisions. 


© anaismisfits.canalblog.com | 2009-2011 | Tous droits réservés

Commentaires

    trollage

    Il faut commencer par arrêter de regarder la télé je pense.
    Le fait de faire quelque chose "gay friendly" permet de se dédouaner de tout apparemment.
    Comme le fait de donner à des associations 1% de ses multimillions.

    Posté par troll, jeudi 20 septembre 2012 à 08:41

Poster un commentaire