Anaïs' Misfits

Le blog anti-miso-boulot-dodo. Le récit de mes méfaits diurnes et/ou nocturnes. Blog d'humeur et de mauvaises humeurs.

mercredi 8 février 2012

AuMasculin.com explique Twitter et les hommes

Interview exclusive de Jean-François Sauté de Chapon, Président de AuMasculin.com à propos de Twitter et la gente masculine.

photo-noeud-papillon

Jean-Baptiste, journaliste mais surtout vidéaste amateur : Hello Jean-François, euh JF, comment ça va ?

Le Jean-François, A.K.A L’Homme : Je vais fort bien, je vous remercie Jean-Baptiste.

Le Vidéaste amateur : Alors ce soir tu vas nous parler d’un truc assez extraordinaire, c’est sept raisons qui font que les hommes twittent plus que les femmes.

L’Homme : Oui, effectivement nous représentons aujourd’hui 80% de la twittosphère française Jean-Baptiste.  Et j’invoquerais à cela sept raisons.

Le Vidéaste amateur : Sept raisons, mais quelles sont-elles Jean-François ?

L’Homme : La première, je crois c’est l’envie d’oser. Saillir l’espace vierge de 140 caractères qui s’offre à nous telle une soubrette de Sofitel, même laide. Nous autres adoptons volontiers une posture de geek. Dans un entre-nous si caractéristique des fumoirs d’antan, nous entretenons un relationnel étroit, au gré de quelques joutes viriles, vives et bien ramassées. La preuve en est que dans les noces et autres banquets, nous autres sommes bien à l’origine du monde de ces saillies verbales.

Le Vidéaste amateur qui commence sérieusement à nous filer la gerbe tellement ça tangue : Mais, Jean-François, cette analyse est signe du Communicator de 1982. Dis-nous vite quelles sont les autres raison de notre omnipotence sur ces sociaux réseaux bien nommés qui sont les nôtres ?

L’Homme : Et bien cher Jean-Baptiste, il est manifeste que l’émulation toute masculine qui naquit de ces échanges est de bon aloi.

Le Vidéaste amateur : Cette compétition,  Jean-François,  n’est-elle pas trop exacerbée ?

L’Homme : Ce concert d’opinion auquel nous donnons naissance est symptomatique de la pertinence du modèle patriarcal dont le sexe faible n’a pas même l’intuition. Aucune aptitude à la joute, au plaisir du verbe, mais pourtant si promptes, sous l’impulsion de lectures caractérisées, à compter fleurette à leur garde-robe ou à deviser quant à leur silhouette. J’en veux pour preuve qu’en ma présence, ma tendre bienaimée n’oserait exprimer quelque opinion. Nous autres aimons et avons l’esprit vif, déployons les thèmes comme on déplierait une mappemonde, nous exprimons de façon résolument plus concise que ces dames adeptes du badinage anodin et tellement futile.  

Le Vidéaste amateur : Merci Jean-François. Je profite d’avoir une experte à ce propos, une femme qui aime les hommes qui aime les femmes. Chère Emeline Daubeligé dites-nous ce que vous en pensez  allez-vous bien ?

Et non, nous n’aurons pas son avis. C’est une femme. Et elle est trop conne pour penser. Ou en tout cas, c’est ce qu’on lui dit.

La vraie interview, elle, est malheureusement bien réelle. D’aucuns faisaient remarquer que cette chère madame Marie-Laure Sauty de Chalon, Présidente de AuFéminin.com, cette grande prêtresse  de Twitter auto-proclamée comme telle, professeur à Sciences Po, n'a pas tweeté depuis juin 2010 et a 11 followers. 


© anaismisfits.canalblog.com | 2009-2011 | Tous droits réservés
Posté par anaismisfits à 12:30 - Les Mâles s'emm[ê]lent - +++ Laissez-moi vos commentaires +++ [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    oh triste triste était mon âme : se faire ainsi traiter par une femme...

    Posté par Julie adore, mercredi 8 février 2012 à 15:51
  • Waterloo Waterloo morne plaine...

    Posté par Anaïs Misfits, mercredi 8 février 2012 à 16:50
  • Je crois que je vais vomir... Les mots me manquent pour exprimer mon indignation. (je veux dire, les mots politiquement corrects)

    Posté par Anne, jeudi 9 février 2012 à 19:31
  • Ah oui, elle est grave la dame (voilà, ça fait moins de 140 signes…)

    Posté par Mag à l'eau, vendredi 24 février 2012 à 07:57

Poster un commentaire