Anaïs' Misfits

Le blog anti-miso-boulot-dodo. Le récit de mes méfaits diurnes et/ou nocturnes. Blog d'humeur et de mauvaises humeurs.

jeudi 24 mars 2011

Vania s'invite en librairie avec 1 film et 6 nouvelles. Séquence dédramatisation

Je ne pouvais juste pas ne pas en parler.

Incongru ? Insolite ? Carrément à côté de la plaque ?... Et bien, à vrai dire, je ne sais pas quoi en penser de cet O.P.N.I (Objet Publicitaire Non Identifié)

 Vania

 

Si ce n’est que les marketteux de chez Johnson & Johnson ont dû bien se dire que les utilisatrices de Vania étaient sans doute de frêles intellectuelles.

 

En lieu et place du traditionnel – dès qu’on parle de serviettes hygiéniques -  focus sur liquide bleu qui vient absorber une super serviette carrément révolutionnaire dit la voix off, puis pêle-mêle « en toute confiance », « extrafine », « bouger en toute sécurité » etc etc etc , la nouvelle campagne Vania adopte un ton décalé et bizarre (?!)

 

Vania_Screenshots

 

Pour l’achat de Vania Optima, Vania donc offre une « histoire de femme ».

« Une collection de récits de femmes optimistes, spontanées et complices écrites par 6 femmes pour mettre la feminité à l'honneur, rien que pour vous ! » Le film TV montre un libraire qui recommande l’une de ces nouvelles à une jeune femme perdue dans les linéaires, en lui montrant 4 paquets de serviettes de la marque. "Pardon?"

  

Et donc c’est quoi une « histoire de femme » ?

Et bien en vrac, au secours, le récit d’une victime de harcèlement dans une grande entreprise, une femme cocue mais qui habite sur la Côte, une qui retrouve son amour de jeunesse, une dont le couple bat de l’aile depuis qu’elle est devenue proprio d’un appart (?!), une desperate housewife qui plaque tout après « 17 ans de bons et loyaux services », une qui se tape un vieil intello et sent qu’en fait elle subissait une « métamorphose ». Le tout avec des titres évocateurs tels que « Supermarché », « Ressources humaines », « Une Journée ordinaire »

 

Vania_Livres

 

Moi je dis, messieurs, tâchez de ne pas laisser vos bonnes femmes acheter, oh mon dieu, ces brûlots féministes tout aussi incitatifs à la rebellion et à l’émancipation qu’une recette de quiche sans pâte. Du flan.

 

Et qui sont donc les 6 auteures de cette « audacieuse galerie de portraits de femmes d'aujourd'hui » ? Notamment d’illustres présentatrices ou chroniqueuses télé aux ambitions littéraires comme Agnès Michaux (ex CanalPlus et ex Mme Gaccio) ou Virginie de Clausade ( feu Les Enfants de la Télé et France 3 IDF remplacée par Miss France pendant son congé mat’).

 

Mais ne tirons pas sur l’ambulance, ces petites « [con]neries » (au sens premier et vaginal du terme) ont le mérite de dédramatiser la communication sur un sujet ni glam mais tabou.  La campagne est signée Les Ouvriers du Paradis (non ce n'est pas une blague). Plus d'infos ici

 


© anaismisfits.canalblog.com | 2009-2011 | Tous droits réservés
Posté par anaismisfits à 17:15 - Décryptage...des [sales] coups media - +++ Laissez-moi vos commentaires +++ [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Merci beaucoup pour cet article. Est-il possible de télécharger votre article en pdf ?. Je ne m'y connais pas trop dans ce domaine, moi c'est plutôt les lunettes , mais je trouve que c'est un très bon article !.
    Léa.

    tout l'optique ici

    Posté par montures lunette, vendredi 2 décembre 2011 à 09:54

Poster un commentaire