Anaïs' Misfits

Le blog anti-miso-boulot-dodo. Le récit de mes méfaits diurnes et/ou nocturnes. Blog d'humeur et de mauvaises humeurs.

mardi 22 février 2011

Avant-Première Le « Marquis », Dominique Farrugia ressuscite l’esprit des Nuls

marquisJ’ai été cordialement conviée à l’avant-première du « Dubosc nouveau».

Comme le Beaujolais, je m’attendais à goûter quelque piquette teintée d’arômes aussi farfelus qu’imaginaires et passablement mauvais.

Mais c’eût été oublier que Dominique Farrugia se trouvait derrière la caméra. Et oui en fait j’ai ri. Et de bon cœur. On retrouve par touches l’esprit qui a fait le succès de la Cité de la Peur. Un humour du verbe et un comique de situation. Alors bien sûr qu’au milieu de tout ça Dubosc re re re re joue le complice maladroit et l’ingénu (cf. Incognito, Camping…). Moi qui me lasse de son jeu trop souvent copier-coller d’un film à l’autre, Dubosc y demeure à ma grande surprise plutôt très drôle. Et par ailleurs, son duo avec Richard Berry fonctionne plutôt bien.

Conviés pour 19h 30, la séance a en fait débuté à 20h50, ce qui m’a très largement laissé le temps d’observer les va et vient. La pauvre attachée de presse mortifiée par tous ces sièges réservés demeurant jusqu’à la dernière demi-heure résolument vides, comme boudés par leurs prestigieux occupants dont le nom figure pourtant sur le fauteuil.

Au final, la projection a réuni toute une brochette de people en goguette ou aspirants vedettes.

Vanessa Demouy gracieuse et enceinte jusqu'aux yeux, Karine Ferri, arrivée en compagnie de Nikos, lequel Nikos a claqué un hug façon ouaich ouaich à Stéphane Bern tel un prince du r’n’b, Carine Ferri donc a mis un gros vent à une kévina qui, l’apercevant, l’a littéralement harponnée pour un autographe. Ah et puis il y avait aussi Cécile de Menibus, à la ville comme à l’écran, en blouson de cuir. Se sont également compromis pointés Eric Naulleau façon incognito (bon mais moi je l’ai cramé). Et Zemmour, qui, pour l’occasion avait sorti les gosses (deux vrais mini-lui). Arrivant à la bourre, Moati a râlé auprès de l'hôtesse, pas de place tout ça tout ça. Tout au contraire d’Elisabeth Quin, qui, arrivée tôt, a gardé et défendu bec et ongles deux places assises à sa droite jusqu’à l’extrême onction.
En bref, soirée amusante, par le petit bout de la lorgnette.
La BO est signée Marco Prince...
Dominique Farrugia, quand refais-tu un film ? Bises
La bande-annonce ne sert pas vraiment le film, mais la voici...


© anaismisfits.canalblog.com | 2009-2011 | Tous droits réservés
Posté par anaismisfits à 10:58 - Ma vie Mondaine - +++ Laissez-moi vos commentaires +++ [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire