Anaïs' Misfits

Le blog anti-miso-boulot-dodo. Le récit de mes méfaits diurnes et/ou nocturnes. Blog d'humeur et de mauvaises humeurs.

jeudi 1 juillet 2010

The Dead Weather pulvérise le Bataclan

Dead_Weather_BataclanUne étuve ! Un chaudron qui bouillonne sous l’œil inquisiteur qui trône en fond de scène.

Une silhouette longue et ébouriffée investit la scène avec une élégance féline à peine sensuelle. Je n’aime pas The Kills. Pas beaucoup plus Alison Mosshart A.K.A VV, que j’ai par ailleurs déjà pu voir en live sans être subjuguée. Hier soir je l'ai redécouverte. Plus incisive et moins lascive qu’avec son acolyte M. Kate Moss.

Coiffé d’un chapeau à plumes Jack White s’installe à la batterie, blanche. Dès les premières notes on comprend qu’il a n’est pas résolu à abandonner le son brut si particulier des White Stripes. Quelque part entre le blues qui sent le tabac et le rock qui sent la transpi.

Un vrai régal lorsque Jack White passe à la guitare pour nous livrer un de ses incroyables solos, virtuoses, enragés et mélodiques. Quelqu’un qui ne vit pas la musique de manière exclusive, partage ses envies au gré d’aventures musicales multiples (The Raconteurs, The Dead Weather…) ne peut qu’être un homme de bien.

L’atmosphère, saturée d’humidité, a achevé d’électriser le Bataclan.

Des éclairs et des clair-obscur, les salves incantatoires de Jack et la voix suave d’Alison en guise de détonateurs.

Chapeau bas.

Je vous renvoie vers une série de clichés surréalistes du concert d'hier soir : 

http://www.po-l.com/belogue/2010/07/01/the-dead-weather-le-bataclan-paris/

Et voici un pot pourri du concert d'hier, glané sur Youtube :


© anaismisfits.canalblog.com | 2009-2011 | Tous droits réservés
Posté par anaismisfits à 11:25 - Music, Jazz & Rock'n'roll - +++ Laissez-moi vos commentaires +++ [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire